Search

Select Your Player #5 | Philippe Lucas

Si l’Histoire devait retenir l’existence d’un entraineur de natation, ce serait Philippe Lucas. Sorti tout droit d’un film de catch Islandais à petit budget, il a traîné ses claquettes Arena sur tous les plateaux de télé et s’est vite fait remarquer par un caractère aussi alternatif et rétrogade que son look. Ses méthodes de management par l’insulte semblent toutefois fonctionner puisqu’il aura amené Laure Manaudou au sommet de la natation mondiale. C’est l’avènement du despote des pédiluves.


LE DESPOTE DES PÉDILUVES


Philippe Lucas est de ceux qui parviennent à mouiller le maillot sans mettre un pied dans l’eau, paradant en claquettes au bord des bassins en distribuant des consignes. D’ailleurs, lorsqu’il évoque sa jeunesse et son passé de nageur avec un journaliste du Figaro, il l’avoue avec ses mots : « J’étais une tringle (…) une pince ». Son look hors du commun, son franc-parler digne de Loulou Nicollin et sa réussite en tant qu’entraîneur ont fait de lui un des personnages incontournables de la natation française.

Sa reconnaissance, il la tient avec l’éclosion de Laure Manaudou, sa protégée, qui rentre des JO d’Athènes en 2004 avec trois médailles olympiques (une de chaque couleur) et avec qui il décrochera 3 titres mondiaux, 7 titres européens et 7 records du monde. « Je ne sais faire qu’une chose : entraîner. La victoire m’obsède. Pour moi, seules les compétitions internationales comptent, le reste c’est de la merde. » avait-il également déclaré, toujours fidèle à son style syntaxique.

Depuis son avènement sur le trône de natation française, Philippe Lucas bénéficie d’une visibilité incroyable dans les médias. Il a eu son personnage dans les regrettés Guignols de l’info sur Canal +, il a été chroniqueur sur M6 dans 100% Foot , il a même eu sa propre émission Qui peut battre Philippe Lucas ? sur TF1 et a fini en beauté chez le roi de la télévision au rabais, Cyril Hanouna. Il s’est d’ailleurs tellement ancré dans le milieu de la télé qu’il a réussi à y développer ses capacités d’analyses: « De très bons animateurs, j’en ai pas vu beaucoup. Des moyens, un peu plus. Des baltringues, en revanche, il y en a un paquet. »

Blagueur, il semble prendre autant de plaisir à martyriser ses collègues de l’audiovisuel qu’il ne le fait avec ses poulains en natation. Aux JO de Rio, il commente la natation aux côtés de Laure Manaudou et décide d’uriner sur les lunettes de son collègue journaliste Alexandre Boyon juste avant le direct, tandis que Laure Manaudou publiait la vidéo de la vanne sur les réseaux sociaux. Excellent Philippe, ne change rien. Finalement s’il y avait une info à retenir sur lui, c’est peut-être qu’il est né dans un bistrot (véridique). Ceci expliquant peut-être cela.

S’il a l’apparence d’un gars à la langue bien pendue avec qui se payer de bonnes tranches de rigolade, Philippe n’en reste pas moins un homme ambitieux qui sait faire respecter la valeur travail, parfois au détriment même du respect… Ses recrues ont intérêt à se tenir à carreaux sous peine de se prendre des soufflantes assez humiliantes. A l’entraînement, on l’a par exemple entendu dire à un de ses élèves : « Allez ! Quoi tu peux plus quoi ? Quand tu prends 7 000 $ là, à Abou Dabi, tu dis plus que tu peux plus hein ? Tu la prends la caillasse là, hein ! La fraîche, la ferraille, l’oseille. ». D’autres ont entendu : « J’en ai marre d’entraîner des cons sans déconner je te jure… qu’est ce que tu branles toi, 3’24” oh, 3’24”. Tu vas aux Jeux Olympiques, tu fais quoi tu vas là bas ? Tu vas conduire le car ? » Toujours à l’entraînement, alors qu’il parle de Laure Manaudou, il lâche sans pression, « C’est une baltringue (…) elle a nagé comme une clef de douze (…) un fer à repasser ».

Si la technique Philippe Lucas n’est pas encore brevetée, elle aura démontré sa capacité à s’adapter à la vérité du très haut niveau. On aime ou on n’aime pas mais on est forcé de reconnaître une maitrise totale dans l’art de ne pas laisser indifférent. On vous laisse juger par vous-même.

 

Close
Courtside © Copyright 2020.
Tous droits réservés.
Close